expo #9 FROM ABROAD

affiche goop expo 9Ruth Biene / Roberto Alvárez Gregores / YiMing Kang
du 11 au 13 avril 2014
Collectif Atomes / 30 rue de la Roë / Angers

 

Exception à la règle, From Abroad met en lumière trois jeunes artistes internationaux. L’exposition était un témoignage d’une jeunesse mobile et curieuse à travers des pages de carnets de voyages (R. B.), un dessin à faire avec des points à relier (R. A.G.), et des estampes mythologiques (Y.M. K.).

L’exposition a été généreusement hébergée dans les bureaux du collectif d’associations Atomes, nous permettant l’espace d’un weekend de transformer une salle de réunion en galerie d’exposition internationale.

Face à l’entrée nous découvrions une vidéo de Roberto A.G. où lui-même ainsi qu’une autre personne apparaissent et se disent qu’ils n’ont rien à se dire, et ce, en analysant tout les phénomènes qui leurs permettent de combler le silence. Au milieu de l’espace était installée une pile de feuille de papier à emporter. Il ne s’agissait en apparence que du jeu enfantin du dessin en points à relier. Or que nenni, le jeu est tronqué, pigé, falsifié, et au lieu de nous permettre de représenter un paysage bucolique nous sommes amenés à suivre notre propre chemin nous-même, et ainsi essayer de débrider notre créativité.

Cernant l’espace d’exposition, les estampes des personnages mythologiques de Kang YiMing. Ces quatre peintures sur papier de soie représentent chacune une adaptation d’un personnage, extrait de récits inhérents à l’histoire chinoise datant de la première phase de construction de la grande muraille. Yang Ren était un ministre de l’ancienne dynastie Shang. Tué par l’empereur ignorant sa loyauté, il fut sauvé par les dieux et de ses yeux se déployèrent des mains capables de saisir le ciel et l’enfer. Il pris finalement par à la révolution et tua le tyran. L’homme aux mille yeux, lui est un personnage issu de la nouvelle de Jing Journey to the West. Il s’agit de l’un des personnages principales, déguisé en moine qui assassinait les voyageurs solitaires après les avoir étourdis. Xiang Yu le héro révolutionnaire (l’homme au poisson), sous la dynastie Qin fut connut sous le titre de général après avoir mené son armée à de nombreuses victoire. Il était honnête et ouvert, mais bien trop fier, ce qui fut la cause de sa perte. Le général Lu Xiang Sheng lui, sous la dynastie Ming, était courageux et intelligent. Il fut pourtant tué par ses proches lors de la dernière bataille où son armée s’est faite assiégée.

À côté du sofa, sur le chemin de tables noires, étaient disposé les reliquats du passage de Ruth Biene à Angers. Entre photos anecdotiques et carnets de dessin, le processus de création est le même : le cadavre exquis. Les informations, anecdotes et autres illustrations ou symboles se sont retrouvés croqués jours après jours dans ses carnets à côté de collections compulsives, et de retour en Allemagne, ces pages furent scannées et renvoyées par e-mails, témoignant ainsi de toutes les strates de ces images du chemin parcouru entre chez elle et ici.

Publicités