GUILLET Valentin

Toujours dans l’in-situ, l’étudiant nous propose des sculptures résultant d’une dualité entre l’homme et la matière. Utilisant des techniques manuelles pour interroger des formats massifs, le résultat de ces performances renvoi à une esthétique violente et touchante à la fois.

© Valentin GUILLET / Labyrinthe / parpaings 5m² / 2013

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s